8.5.11

Journée mondiale de la liberté de la presse , Adjim Danngan


Journée mondiale de la liberté de la presse -... por 7jours

À l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, Adjim Danngar, dessinateur, caricaturiste et auteur de bandes dessinées tchadien, revient sur les conditions de son exil du Tchad et son travail comme dessinateur de presse en France dans le cadre de l'émission 7 jours sur la planète sur TV5MONDE.

Ouvrez le lien pour connaître le blog d'Adjim Danngan

À propos de cette journée :

La Journée mondiale de la liberté de presse a été instaurée par l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre 1993


Aujourd'hui, dans le monde entier, le 3 mai est devenu l'occasion d'informer le public à propos des violations du droit à la liberté d'expression et le moment de se rappeler que plusieurs journalistes risquent la mort ou la prison en transmettant la nouvelle aux gens. Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), qui coordonne chaque année les activités qui soulignent le 3 mai, la Journée mondiale de la liberté de presse, c'est :


Une journée d'action, qui favorise et permet de mettre sur pied des initiatives qui visent la défense de la liberté de la presse;


Une journée d'évaluation, afin de dresser le portrait de la liberté de la presse à travers le monde;


Une journée de rappel, qui permet de rappeler aux États le respect des engagements qu'ils ont pris envers la liberté de la presse;


Une journée d'alerte, pour alerter le public et accroître la sensibilisation à la cause de la liberté de la presse;


Une journée de réflexion, pour stimuler le débat parmi les professionnels des médias sur les problèmes qui touchent la liberté de la presse et l'éthique professionnelle;


Une journée commémorative en mémoire des journalistes qui ont perdu la vie pendant qu'ils exerçaient leur profession; et enfin,


Une journée d'appui envers les médias qui sont victimes de mesures qui entravent la liberté de la presse ou qui visent à l'abolir.


La liberté de la presse est considérée comme une pierre angulaire des droits de la personne et comme une assurance que les autres droits seront respectés. Elle favorise la transparence et une bonne gouvernance et représente, pour la société, la garantie que régnera une véritable justice. La liberté de la presse est le pont qui relie la compréhension et le savoir. Elle est essentielle à l'échange d'idées entre les nations et les cultures, qui est lui-même une condition menant à une compréhension et à une coopération durables.

Source  : http://www.unac.org/fr/index.asp

Aucun commentaire: